Skip to main navigation menu Skip to main content Skip to site footer

Articles

Vol. 1 No. 2: December, 2013

Le Portrait des leaders africains par Kourouma dans en attendant le vote des betes sauvages

  • Eugene Abiodun-Eniayekan
Submitted
February 25, 2016
Published
2016-02-25

Abstract

Depuis les indépendances, beaucoup de pays africains sont en proie à la dépression
économique, à la pauvreté, à la corruption, au népotisme, à l’abus des droits de l’homme et aux
guerres tribales entre autres. Les dirigeants sont fort assoiffés de pouvoir et autocratiques. En
dépit de tout ce que l’Afrique a subi sous l’administration coloniale, beaucoup de leaders
africains, après les indépendances, se comportent de sorte qu’ils infligent toutes sortes de
ravages sur le continent africain. Bref, l’Afrique est gouvernée par plusieurs présidents
dictatoriaux, des dirigeants qui sont si égoïstes, insensibles et cruels qu’ils ne pensent qu’à leur
bien-être personnel. En égoïsme, ces leaders s’accrochent au pouvoir; beaucoup d’eux
s’emparent violemment des coups d’état. Ils sont caractérisés de l’égoïsme, de la brutalité et de
la violence. La dictature est un mauvais sortilège qui a rongé l’Afrique et l’a détruite après les
indépendances. Par conséquent, son économie est ruinée et les régions sont plongées dans la
pauvreté outrancère. Ὰ cet égard, la plupart des dirigeants, particulièrement ceux de l’Afri que
francophone sont engagés à la bonne gouvernance. Ahmadou Kourouma fait partie des écrivains
engagés de l’Afrique francophone qui tentent de souligner ce terrain politique. Cet article tente
de dévoiler les caractéristiques des leaders africains comme c’est dépeint par Kourouma dans
son Troisième roman, En attendant le vote des bêtes sauvages.